Blandine

Cela fait 5 ans que notre petite Blandine veille sur notre famille, depuis qu’elle nous a quittés au lieu de nous rejoindre, le 15 octobre 1999.

Depuis, la vie est un combat de chaque instant.

Arrivée à terme après une grossesse magnifique, elle s’annonçait bien le 12 octobre, puisque le travail s’était fait sentir toute la nuit précédente. Seulement voilà, pas d’ouverture de col…à Autun, on me renvoie chez moi.

Je ne suis pas trop d’accord, c’est mon troisième enfant, et la deuxième est arrivée très vite. Mais pas de souci, me dit-on, la prochaine visite, c’est dans une semaine, si elle n’est pas arrivée, on déclenche.

Vendredi 15, elle bouge de façon très continue et lente pendant 2minutes.

Grande fatigue le samedi, et je ne la sens plus bouger.

J’arrive à la maternité, on me fait « patienter » 3/4 d’heure puis on tente de pratiquer une écho.

« je suis désolée »… »le cœur s’est arrêté…. », la partie est finie.

On n’a plus le droit de t’attendre, Blandine, c’est toi désormais qui nous attend.

C’est insupportable, et tous les autres qui n’en ont rien à faire.

Ici, tu n’existes que dans notre cœur à nous, celui de Papa, Maman, Jérémie, Gabrielle, et maintenant Augustine, petit bonheur malgré notre chagrin.

Attends-nous bien, pour que tout l’amour que nous avons pour toi puisse une jour devenir réellement concret.

 Octobre 2004