Les mots et gestes qui réconfortent

Au contraire de ces mots qui blessent à la suite de la mort de notre enfant, il est de ces gestes et de ces paroles qui font du bien, qui réconfortent.

Vous avez des exemples ? Faites nous en part. Ces pages vous appartiennent. Précisez sur votre mail « page réconfort ». Nous écrire

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

C’est avec une très grande émotion que nous vous annonçons la naissance de notre petite Lili-Rose ce 21 octobre 2010 avec un petit mois d’avance.
Elle se porte très bien (3.350kilos/49cm) et nous aussi! Il y a des blessures inguérissables mais la vie offre aussi de merveilleux moments..

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Ma fille ,

Ma fille Inès est mon réconfort, je dis parfois à mon entourage qu’elle est mon meilleur médicament depuis la perte de mon bébé sa petite sœur Gabrielle. Mon enfant est mon moteur pour ne pas m’écrouler totalement.

J’ai accouché de mon ange le vendredi, et le dimanche je jouais au parc avec ma fille, car à 3 ans elle avait besoin de sa maman .

Les enfants nous rappellent que la vie continue que parfois la vie est cruelle, mais qu’elle peut aussi être un monde merveilleux. Ce monde je le vois dans ses yeux curieux et quand elle me donne sa petite main pour découvrir le monde, je ne peux qu’aller de l’avant. Pour tout ça, Inès, ma fille je t’aime et te dis merci.