Accompagnement du deuil périnatal

Informations pratiques

Durée : 2 à 3 jours

Date : 7 et 8 février

Lieu : CHRU de Lille

Tarif : 120€ à 180€

Dossier d’inscription (à remplir et nous retourner)

Programme

Accompagnement du deuil périnatal et du deuil d’enfant en bas âge – Prise en charge des parents, des soignants et des bénévoles d’accompagnement.

Depuis l’annonce de la malformation grave ou du “mauvais” pronostic de l’enfant déjà né ou à naître jusqu’à la sortie de l’hôpital et après…, depuis le décès brutal dans un contexte de mort inattendue du nourrisson, accompagner l’enfant et ses parents en travaillant au sein d’une équipe hospitalière ou de toute autre structure .

Objectifs

  • Acquérir la théorie des “réactions psychoaffectives” parentales à l’annonce de la malformation grave ou du décès brutal (effectif ou prochain) de leur enfant, acquérir la théorie des différentes étapes du deuil (de l’enfant parfait à la mort) pour mieux analyser et pour mieux en comprendre l’impact émotionnel et comportemental.
  • Savoir se situer en tant que professionnel, soignant ou travailleur social, face à ces situations et se situer au sein d’une équipe, d’une institution.
  • Développer un sens de l’écoute pour mieux répondre aux attentes des couples.

Public visé

Cette formation vise à aider les professionnels médicaux, paramédicaux, autres professionnels ainsi que les bénévoles d’association, étant en contact avec des familles endeuillées. Elle invite à prendre une pause de l’activité journalière, pour s’approprier théories, outils et pratiques prouvées.

Public professionnel visé

  • Personnel des services hospitaliers de périnatalité :
    • Médecins Obstétriciens, Pédiatres, Généticiens, Psychiatres, Fœtopathologistes, Anesthésistes, ou tout autre praticien concerné
    • Sages-Femmes
    • Psychologues
    • Puéricultrices et Infirmières
    • Travailleurs sociaux (assistantes sociales)
    • Aides-Soignantes, Auxiliaires de Puériculture
  • Personnel administratif (hôtesses, secrétaires, agents administratifs)
  • Aumôniers
  • Tout autre salarié ou collaborateur se sentant concerné

Les services particulièrement concernés à l’hôpital sont les suivants :

  • Maternité (bloc obstétrical, grossesses pathologiques, urgences obstétricales, hôpital de jour, consultations, salle d’accouchement, suite de naissance)
  • Néonatalogie (réanimation néonatale, soins intensifs, soins continus, unité kangourou, centres de référence de la mort inattendue du nourrisson..)

Contenu

  • Le deuil en général, le deuil périnatal et ses particularités, le deuil après Mort Inattendue du Nourrisson (MIN),
  • Deuil des parents, de la fratrie, la famille élargie (grands-parents etc…),
  • Les aspects législatifs (autopsie, déclarations et funérailles, nouveaux textes),
  • Les pratiques rituelles : travail autour du corps de l’enfant décédé, le devenir du corps la toilette, l’autopsie, la cérémonie d’adieu, les obsèques, les démarches légales…
  • L’après : le suivi de deuil et la grossesse suivante.

Intervenantes

Dr Maryse Dumoulin, Maître de conférence à la Faculté de Lille II en éthique et santé publique, médecin en Pathologie Maternelle et Foetale à la Maternité Jeanne de Flandre du CHRU de Lille, animatrice depuis 2001 des groupes de partage et d’entraide au sein de notre association et des entretiens de suivi de deuil.

Dr Ingrid Pauchet, Médecin Psychiatre et présidente de Nos tout-petits.

Programme détaillé à ajuster aux attentes des participants

  • Présentation de la formation, du formateur et des participants (nom, fonction, activités professionnelles dans le thème, attentes/formation),
  • Pré-test d’évaluation des connaissances,
  • Aspects médicaux, éthiques et légaux en obstétrique (les décès spontanés, l’IMG et les CPDPN) et en néonatalogie (la loi Léonetti : abstention, limitation ou arrêt des traitements), cas des M.I.N,
  • Réalités juridiques et administratives des enfants décédés en période périnatale et postnatale : Déclarations à l’état civil (loi de 1993, circulaire de 2001 et la circulaire de juin 2009),
  • Conséquences en droit social et civil, notamment en matière de devenir de corps (autopsie ; loi 2004 ; funérailles et traçabilité du corps ; les nouvelles réglementations et notamment le décret de 2006 et le registre des décès, les décrets de 2008, etc…),
  • Processus de deuil, les étapes du deuil en général et les spécificités du deuil périnatal (parents, fratrie, grands-parents…) et du deuil après MIN,
  • Pratiques d’accompagnement côté parental,
  • Accompagnement des parents confrontés à l’annonce prénatale ou postnatale d’une malformation grave ou d’un handicap chez l’enfant, circulaire Kouchner avril 2002,
  • L’annonce du décès ou de la malformation : son impact sur les parents, sur les soignants, sur le reste de la famille (fratrie, grands-parents etc…),
  • Préparation à l’hospitalisation, à l’accouchement, à la fin de vie et à l’accueil de l’enfant,
  • L’accouchement et les suites de couches (décès périnatal),
  • Situations en néonatalogie (décès postnataux),
  • Les décès brutaux dans un contexte de MIN : transfert au centre de référence,
  • Pratiques d’accompagnement côté enfant,
  • les courtes vies d’enfant en salle de naissance ou en néonatalogie,
  • les rencontres de l’enfant, la constitution de traces mémorielles,
  • aides à la déclaration, le rituel d’adieu et les funérailles,
  • le cas des MIN,
  • L’après : le suivi de deuil, la grossesse suivante, le deuil périnatal ou postnatal et l’associatif (groupe de soutien deuil périnatal, atelier fratrie, forums, sites internet, etc…),
  • L’évaluation des pratiques et échanges sur les expériences difficiles rencontrées par les participants Synthèse et Evaluation (post-test).

Outils pédagogiques

Études de cas cliniques, diapositives, reportages filmés («N’être», «L’enfant des limbes», «L’adieu aux anges», «La courte vie de Sacha»), plaquettes sur la crémation, de l’association NTP, témoignages de parents endeuillés, livret “Processus de deuil et relation avec l’entourage suite au décès d’un tout-petit”.

Documents informatiques portant sur les grandes lignes de l’accompagnement et les textes juridiques.